Zuria II

(
2013
-
2015
)
Minutage:
08:00
Pour accordéon et percussions

Après Zuria, ma pièce pour accordéon solo composée pour Iñaki Alberdi, j’ai imaginé une nouvelle pièce dans laquelle la partie pour accordéon est étendue à travers des instruments plus primitifs qui enveloppent magnifiquement le son de l’accordéon dans un matériel plus raffiné. Dans la langue basque, « Zuria » signifie blanc. Ce cycle de trois pièces, dont la troisième est bonifiée d’un txitsu, est inspirée de la poésie d’Eduardo Chillida et approfondit ma connexion personnelle avec cet instrument qu’est l’accordéon, pour lequel je cultive un intérêt spécial qui m’a mené à composer d’innombrables pièces le mettant en vedette dans les vingt dernières années. La pièce m’a été commandée par la ville de Wroclaw, en Pologne, qui était en 2016 la Ville Européenne de la Culture, et a été présentée dans des espaces d’exposition accompagnée d’œuvres d’Eduardo Chillida.