inter-

(
2020
)
Compositeur: Doug McCausland

Écrite comme une œuvre faisant partie d’un plus large projet, inter- a est une pièce pour saxophones soprano et baryton, slinkys et électronique ambisonique. Dans inter-, j’explore diverses modalités et relations qui peuvent être caractérisées comme « liminaires » ou tombant dans un étant « d’entre deux ». Comme résultat, la plupart des éléments de la pièce nécessite que les interprètes exécutent le matériel qui se concentre sur les transitions qui se produisent entre deux points donnés. Tandis que j’étais incertain de la façon dont cet enjeu allait se manifester soniquement, le résultat de ce concept produit une œuvre à la fois méditative et chaotique, mais également curieusement unifiée.

Alors que je composais, j’ai choisi d’encadrer conceptuellement tous ces états et relations que j’explorais à travers des mots utilisant le préfixe latin « inter- ». Ceux-ci incluent, mais ne se limitent pas à :

interstice intersect interpolate interdict interconnect intercept interrelate intervene interfere

Un exemple de ces concepts, interférence, peut être entendu par ses différents tons et ses timbres complexes qui se produisent tous deux au sein même de la colonne d’air des saxophones et qui résonnent aussi dans le circuit à ressort (slinky) utilisé dans la pièce. Les saxophones soprano et baryton sont équipés de micros amplifiés directement dans les ressorts sous tensions aux extrémités opposées. Pendant ce temps, les ressorts eux-mêmes sont équipés de microphones contact en leur centre, qui captent les résonances et interférences du son transmis dans les ressorts. Ce système déjà complexe et manipulé davantage par deux interprètes assignés aux ressorts. Tout le son produit par les interprètes est finalement capté à nouveau et manipulé en temps réel en format Max/MSP, et rendu en ambisoniques de deuxième et troisième ordre.