XAS (1987)
Compositeur: Iannis Xenakis
Quatuor de saxophones

Anagramme de « sax », ce titre est aussi une contraction du nom du compositeur (XenAkiS). Dans cette œuvre composée pour le quatuor Raschèr, le compositeur considère le quatuor comme un instrument so­liste, mais polyphonique. Proche à cet égard de l’écriture de Xenakis telle qu’elle se présente depuis les arbo­rescences d’Evryalipour piano, la partition illustre la fidélité du compositeur à son choix d’embrasser les masses sonores, lesquelles sont souvent très rapides, à l’exception de quelques courts solos qui pré­sen­tent une harmonie complexe comprenant des quarts de ton et des multiphoniques. Rude et austère, l’œuvre met en scène des sons inouïs mais qui s’insèrent dans une forme facilement compréhensible : on at­teint une saturation, après quoi l’on se déplace vers une extinction du matériau — une autre caractéristique typique des compositions de Xenakis.