Une mécanique des rêves (1996)
Compositeur: Bernard Falaise
pour quatuor de saxophones

Albert était fasciné par ses rêves. Peut-être encore plus par la forme de ses rêves; des sons et des couleurs surréels, des changements soudains de focus, des perspectives déroutantes, des itinéraires imprévus. Comment cela fonctionne-t-il? Albert aurait voulu visiter les coulisses de ses rêves.

1 Les fourmis: La pièce où Albert se trouve est envahie par des colonnes de petites fourmis. Il les écrase.
2 La chute: la fenêtre du 8e étage aspire Albert. Il tournoie doucement dans le vide, au ralentit.
3 Rouge: Un gouffre vertigineux en sable rouge. La lumière crue, du sang, une sirène qui hurle. Albert s'enfuit.