Sometime (2004)
Compositeur: Michael Oesterle
Pour 2 saxophones sopranos et 2 saxophones altos

Sometime («un jour») est l'expression favorite de la personne qui refuse de se compromettre. C'est une évasion hors du temps, une accusation de déloyauté, une résignation implicite aux vicissitudes du destin, une tentative d'éviter le sentiment de culpabilité. Mais «un jour» désigne également un moment non-spécifié dans le passé. «Je te reverrai un jour» reste peut-être la plus triste phrase de départ, ne promettant rien d'autre que la nostalgie - la promesse cynique de celui qui parle devant l'attente de celui à qui il s'adresse. La phrase offre simultanément l'espoir et le doute.