Quatuor op. 102 (1941 - 1943)
Compositeur: Florent Schmitt
Pour quatuor de saxophones

Mouvements

1. Avec une sage décision (mouvement de fugue ou presque)

2. Vif

3. Assez lent

4. Animé sans excès

 

La musique de Florent Schmitt est peu jouée de nos jours; pourtant, de son vivant, il fut un compositeur et critique musical prolixe. Avec Ravel, dont il fut l'ami loyal, il partageait des éléments de style; mais Schmitt embrassa la musique de Wagner et de Richard Strauss avec bien plus d'ardeur que ses contemporains français, et sa musique se distingua par l'emploi de couleurs éclatantes et de contrastres extrêmes.

Composé entre 1941 et 1943, son Quatuor pour saxophones, opus 102, illustre bien la maturité de son écriture. Le premier mouvement ouvre avec un motif de quatre notes au saxophone ténor - eux tritons séparés par une quarte - sans ancrage harmonique particulier. Le motif est ensuite développé en fugue, à l'entrée des autres voix le reprennant, et vient, sous différentes formes, dans les deuxièmes et quatrièmes mouvements. Marqué Vif, le deuxième mouvement se caractérise par le contraste de passages agiles pour l'ensemble et de mélodies relativement simples ponctuées de rythme syncopés. Le troisième mouvement, introduit par une longue phrase au baryton, débute avec une certaine langueur, et son thème choral se transforme en lignes mélodiques longues et appuyées au soprano et à l'alto. Enfin, exubérant et syncopé, le quatrième mouvement demande virtuosité et dextérité aux instrumentistes et conduit sans relâche à une finale énergétique.

 

© Trevor Hoy

Traduction d'Isabelle Wolfmann