Ouvrons, tendons et prêtons l’oreille * (2019)
Compositeur: Brice Gatinet
Pour quatuor de saxophones et dispositif électronique

Ouvrons, tendons et prêtons l’oreille utilise des enregistrements des différents lieux de Montréal – rues, classes, écoles, etc. – captés par les habitants de ces mêmes lieux. Ces extraits sont analysés par un outil informatique permettant d’obtenir une orchestration pour un ensemble donné, en l’occurrence quatre saxophones. Les oreilles des musiciens de Quasar sont sollicitées : ces derniers imitent à leur tour les différents sons enregistrés par les participants. 

Cette pièce est l’occasion pour les acteurs du projet d’écouter leurs enregistrements dans un environnement de concert, ainsi que les transformations effectuées entre ces sons et leur reproduction par de vrais musiciens. Ce phénomène de transfert, soit le passage d’un son isolé à un matériau à développer, est un élément très important à assimiler pour la compréhension des enjeux du compositeur. En bref, Gatinet ne fait qu’organiser ces sons que nous avons tous en commun et que nous sommes tous capables d’entendre si nous avons l’oreille disposée à l’écoute –  avertie et réceptive.