lowercase (2014)
Compositeur: Laurie Radford
Quatuor de saxophones et dispositif électroacoustique audio et vidéo

lowercase explore « l’autre » saxophone : les possibilités sonores « impures » et inusitées de l’instrument. Les composantes du traitement audio et vidéo de l’œuvre explorent une semblable distorsion du quotidien et de l’attendu. Au cours du processus de composition, j’ai ressenti le besoin d’étirer, de salir, de désordonner le son des saxos. J’ai poursuivi ce but non seulement dans le traitement électronique, mais aussi dans l’écriture instrumentale, tentant de prélever l’essence sonore et visuelle du saxophone pour ensuite la dilater et l’altérer, pour l’amener vers cet Autre.

Cette idée d’altérité s’étend à la performance scénique et s’incarne également dans l’importance que revêt la disposition physique et les mouvements dans l’espace des interprètes à l’égard de notre appréhension et de notre appréciation des événements sonores et visuels. Afin d’explorer ces relations, le caractère de l’espace sonore et le rapport entre l’image et le son, les interprètes, se déplacent, reconfigurant ainsi leur relation sonore entre eux et avec l’espace résonant. Ce déplacement des musiciens est reflété par la spatialisation des sons traités. Les transformations de l’animation visuelle créent un élément contrapuntique additionnel et concentrent l’attention en direction du cœur de l’œuvre : le seuil liminaire entre la pureté et la dégradation.    

lowercase a été commandée par Quasar avec le soutien du Fonds de dotation Quasar.