Entre chien et loup (2014)
Compositeur: André Hamel
Pour saxophone baryton et traitement numérique en temps réel

Depuis un mois maintenant, une lune, ils se voyaient à la brunante dans le petit boisé près de la sortie du village.

Ce soir-là, le chant des coyotes était la musique qui célébrait leurs ébats. Leur corps à corps, à la fois doux et violent, les subjugua avec une telle intensité que tout l’univers leur sembla vibrer à la sauvage passion qui émanait de leurs corps. Jamais un tel remous ne les avait emportés.

Leur souffle court n’avait cesse de secouer leurs chairs quand ils se reprirent à nouveau, l’âme et la peau lacérées une fois encore, comme à grands coups de gueules, par ce désir qui, à chaque fois, les dévorait un peu plus.

Enfin, ils s’alanguirent dans l’entrelacs de leurs corps jusqu’à la nuit tombée.

                                                                                                                                                    … à Djamila

 

Entre chien et loup a été commandée par Ida Toninato à qui elle est dédiée. La pièce s’inscrit dans un cycle à compléter, de « huit plus une » œuvres pour instruments et traitement en temps réel, basé sur le cycle des heures et inspiré de la passion amoureuse.

À ce jour :

- L’heure bleu, pour clavecin et traitement (2003)

disponible sur disque (Atma – ACD2 2396)

- De l’aube claire, pour violoncelle et traitement (2004)

- Brumes matinales et textures urbaines, pour quatuor de saxophone et traitement (2007)

disponible sur disque bientôt (par l’ensemble Quasar)

- L’heure suspendue, pour flyingcan et traitement (2010)

disponible sur disque (Productions Totem contemporain - PTC-2013)

- Nocturnale, pour orgue positif de dos et traitement (2015)