construct-deconstruct* (2018)
Compositeur: Sergej Maingardt
Quatuor de saxophones, électronique et vidéo

Commande de HELLERAU – European Centre for the Arts (Dresde) à l'intention de Quasar, construct-deconstruct a été créée à Montréal le 17 avril 2018.

 

L’identité virtuelle est un ensemble de contenus hypertextes issus de l’image virtuelle d’un individu. À prime abord, les activités des gens sur le web poursuivent des objectifs d’auto-représentation et en viennent à reflèter de véritables aspects de leur personnalité. La construction d’une identité virtuelle peut toutefois être observée comme un véritable projet de personnalité. 

La différence principale entre l’identité virtuelle et l’identité réelle d’un individu est que la première est complètement sous le contrôle de l’individu en question ; celui-ci peut l’ajuster à sa guise et se présenter aux autres utilisateurs sous son meilleur jour. L’identité virtuelle est polyvalente : elle est facilement corrigeable, voire remplaçable. Cette spécifité résulte de certaines propriétés inhérentes à l’environnement virtuel dans lequel l’identité est créée parmi lesquelles on peut compter la possibilité de communiquer à distance entre utilisateurs et celle de pouvoir demeurer anonyme. 

La construction de l’identité virtuelle suit une direction qui ne peut être déterminée que par l’individu en question. S’il le désire, ce dernier peut décider de s’émanciper de sa véritable identité et se créant des personnalités alternatives à travers les processus de communication web. Ainsi, l’identité virtuelle d’une personne peut autant correspondre que se distinguer, à différents degrés, de son identité réelle. En s’adonnant à une identité virtuelle qui s’oppose à la réalité, l’utilisatieur a recours, en quelque sorte, à une distortion de sa personnalité. Il est tout à fait libre de dissimuler ou de nier des informations. La plupart du temps, de telles distortions sont conscientes et portées vers des faits que l’individu considère comme idéaux. Ainsi, cette image créée sur internet offre à l’individu une opportunité de s’auto-actualiser et de se donner à interpréter un personnage qu’il n’a pas la possibilité d’incarner dans la réalité.