Walter Boudreau (1947)

Walter Boudreau est un chef très apprécié de plusieurs ensembles et orchestres au Canada et à l'étranger. Compositeur prolifique, il a signé à ce jour plus   d'une cinquantaine d'oeuvres pour orchestre, ensembles divers et solistes, une quinzaine de partitions de films et de théâtre et deux musiques de ballet. Récipiendaire de plusieurs bourses du Conseil des arts du Canada, il étudie en Europe et aux Etats-Unis avec Mauricio Kagel, Karlheinz Stockhausen, György Ligeti, Olivier Messiaen, Iannis Xenakis et Pierre Boulez. Premier Prix du premier Concours National   de Radio-Canada pour les jeunes compositeurs (1974), Prix Jules Léger pour la nouvelle musique de chambre (1982) et Grand Prix Paul Gilson de la communauté des radios publiques   de langue française (CRPLF) à Paris en 1991.

Directeur artistique et chef attitré de la   Société de musique contemporaine du Québec depuis 1988, son travail a été récompensé par le prestigieux Grand Prix 1991 du   Conseil des arts de la Communauté urbaine de Montréal (CACUM). En 1998, Boudreau obtenait   le prix Opus du «Compositeur de l'année», décerné par le Conseil québécois de la   musique. Le Conseil des Arts du Canada lui décernait en juin 2003 le Prix Molson dans le   domaine des arts. Il a été en résidence au Toronto Symphony Orchestra de 1990 à 1993 et   codirecteur artistique avec Denys Bouliane du Festival Musiques-au-présent de   l'Orchestre symphonique de Québec de 1998 à 2000. Avec ce dernier, il a également   assumé la direction artistique de La Symphonie du millénaire , une oeuvre   collective de 19 compositeurs montréalais, créée le 3 juin 2000 et réunissant 333   musiciens. L'immense succès de cette initiative lui a valu le prix Opus «Événement   musical de l'année». Toujours avec Bouliane, en mars 2003, il mettait sur pied la   première édition du festival international Montréal/Nouvelles Musiques. Sa musique a été jouée au Canada, aux États-Unis, en France, en Belgique, en Allemagne, en Pologne ainsi   qu'en Finlande.

Oeuvres de Walter Boudreau au répertoire de Quasar

Violon solo, percussion, orchestre à cordes
pour 12 saxophones

Prochains concerts de Quasar