Samir Odeh-Tamimi (1970)

© Photo: Harald Hoffmann

Samir Odeh-Tamimi a su développer un langage musical original, qui s’appuie sur une connexion profonde à la fois avec l’avant-garde musicale occidentale qu’avec les pratiques musicales arabe. Né de parents palestiniens à Jaljulia, près de Tel-Aviv, il est inspiré autant par la musique classique européenne que par l’esthétique de la musique contemporaine. Après avoir joué dans sa jeunesse au sein d’ensemble de musique traditionnelle arabe, Odeh-Tamimi est arrivé en Allemagne à l’âge de 22 ans pour étudier la composition et la musicologie. Tout en prenant pour modèle des figures marquantes du XXe siècle tels que Giacinto Scelsi et Iannis Xenakis, il a également supréserver ses liens avec la culture musicale de son pays d’origine.  

 Plusieurs de ces œuvres témoignent de ce double héritage qui fait partie intégrante de sa démarche. En 2008, il est invité à Istanbul pour participer au projet « Into » de l’Ensemble Modern et du Siemens Arts Program et compose dans ce cadre l’œuvre Cihangir inspiré par son séjour dans la métropole turque. En 2017, pour souligner le 500e anniversaire de la Réforme, la SWR lui a commandé une pièce pour orchestre et électronique pour laquelle il s’est inspiré des rites funéraires sumériens.  En 2018 le Stuttgart Kammerorchester créait son concerto pour alto Šamaš, cette fois inspiré par la mythologie babylonienne du dieu du soleil.

 Les œuvres de Samir Odeh-Tamimi sont régulièrement jouées dans des festivals et des salles renommées à travers l’Europe. Il a reçu des commandes de la part du Deustchlandfunk, Saaländischer Rundfunk, Donaueschinger Musiktagen, duHellerau Centre for the Arts Dresden, de la WDR et du Bayerischer Rundfunk / musica viva.

 Samir Odeh-Tamimi développe actuellement une œuvre complète de théâtre musical, qui sera présentée en grande première au Festival d’Aix-en-Provence, en 2021. Inspirée par la tragédie de Sophocle, en plus des écrits d’André Gide et d’Heiner Müller. Sous le titre de Philoctète cette œuvre est est écrite à l’intention des Neue Vocalsolisten Sttugart et de l’Ensemble Zafraan.

 En coopération avec la RBB et Kairos, l’Ensemble Zafraan de Berlin a récemment publié un enregistrement CD acclamé, comportant une sélection de musique de chambre du compositeur. D’autres enregistrements du travail d’Odeh-Tamimi ont également été produits par WERGO, entre autres.

 Samir Odeh-Tamimi est membre de l’Akademie der Künste de Berlin depuis 2016 et s’est vu remettre la même année le prix « German Music Author » par la GEMA.

 

Oeuvres de Samir Odeh-Tamimi au répertoire de Quasar

Lámed II (2017)
pour saxophone baryton solo

Prochains concerts de Quasar

23 janvier 2020 - 20:00
Espace Aline-Letendre, Église du Gesù , Montréal
29 janvier 2020 - 20:00
von Kuster Hall, Don Wright Facility of Music University of Western Ontario , London, Ontario
1 février 2020 - 20:00
Maureen Forrester Recital Hall Université Wilfrid-Laurier , Waterloo, Ontario